John Deere construction : comment augmenter la durée de vie de vos chenilles en caoutchouc ?

CHENILLES-EN-CTCHC

L’utilisation de l’équipement à chenilles en caoutchouc de manière continue dans des environnements tels que terrain rocailleux, asphalte, béton, débris métalliques, etc….., risque de provoquer l’usure prématurée des chenilles en caoutchouc.

Les dommages aux chenilles en caoutchouc causés par l’utilisation de la machine dans de telles conditions ne sont pas couverts par la garantie. Plus l’opérateur fait attention pendant l’utilisation de l’équipement à chenilles en caoutchouc, plus les chenilles fonctionneront comme prévu. Le conseil de ce mois-ci va vous éclaircir les actions à faire et à éviter afin d’augmenter la durée de vos chenilles en caoutchouc.

Ce qu’il faut faire :

1. Contrôler la flèche des chenilles toutes les semaines ou selon le besoin. Certaines conditions de sol peuvent exiger des réglages supplémentaires. Des chenilles détendues peuvent sauter; faites toutefois attention à ne pas trop les tendre. Une tension excessive risque d’entraîner une perte de puissance et l’usure excessive des composants du châssis porteur.

2. Nettoyer le châssis porteur, en particulier à la fin d’une journée de travail par temps froid pour éviter que les matériaux ne gèlent et exercent des charges excessives sur les dispositifs de fonctionnement.

3. Minimiser le patinage des chevilles autant que possible. Le patinage inutile des chenilles en accélère l’usure.

4. Alterner le sens des virages. Le fait de tourner continuellement dans le même sens accélère l’usure des composants du châssis porteur.

Ce qu’il faut éviter :

1. Le travail constant en travers d’une pente ou d’un coteau causera l’usure irrégulière accélérée des composants du châssis porteur,à moins que la tâche ne le nécessite de conduire dans le sens des pentes.

2. Les virages sur place ou de pivotement accélèrent l’usure et augmentent les risques de saute des chenilles. Les opérateurs doivent apprendre à faire des virages plus larges, moins agressifs, en particulier sur les surfaces dures.

3. Les déplacements avec une chenille sur une pente et l’autre sur le plat et conduire avec les deux chenilles sur des surfaces planes, autant que possible.

4. Monter sur les bordures ou conduire le long de bordures et autres structures en laissant frotter les chenilles contre la structure.

5. La conduite ou l’utilisation des unités à chenilles en caoutchouc sur des pierres concassées, une base rocheuse irrégulière, des tiges de fer, de la ferraille ou d’autres matériaux de recyclage.

6. La conduite continue et les virages agressifs sur des surfaces dures telles que l’asphalte et le béton.

7. L’utilisation dans des matériaux corrosifs (carburant, huile, sel, engrais, etc.) et de nettoyer les chenilles et le châssis porteur à l’eau claire. Si de telles substances se trouvent sur les chenilles, le fonctionnement dans les conditions ci-dessus raccourcira la vie utile des chenilles. L’usure accélérée ou des dommages résultant de l’utilisation dans les conditions ci-dessus ne sont pas couverts par la garantie.

Taoufik GHETREFF – Responsable technique

Tél. : +212 522 63 37 88
Fax : +212 522 61 83 51
taoufik.ghetreff@premium.net.ma
Partager sur viadeo